Le Tirailleur Républicain

"La Peur qui vient de loin"...

Non, le Tirailleur ne s'est pas trompé de catégorie.

Non il ne veut pas vous parler de ce groupe improbable que fût "Eiffel" et de son (unique) tube "Tu vois loin".

Non le Tirailleur ne veut pas aborder le thème de la gifle, qui plus elle part de loin, plus elle fait mal... .

Toutefois c'est une gifle tout aussi difficile a accepter qu'il a reçu aujourd'hui.

En effet, parlons un peu de ce sentiment animal, parfois légitime voire sain et salvateur dans le contexte particulier de l'agression, certes, mais difficilement apréciable dans les sociétés pacifiques et normées de nos jours. Abordons le thème épineux de la xénophobie. Mais pas n'importe laquelle, non , pas la grosse, la grasse, la sale et puante xénophobie des adultes, je le redis non! Parlons un peu de celle qui, aussi inocente qu'ignorante, touche les enfants.

Rétrécissons le champs de discussion à ceux que j'ai eu tout à l'heure, de 10 à 11 en salle 207. A l'occasion d'un cours (pas si banal que ça) sur la démographie de l'Allemagne en classe de 4ème, au moment d'aborder la question de l'immigration et le problème de l'acquisition de la nationalité allemande, les différences entre droit du sang et droit du sol. Ayant déjà été confronté à certains propos diffamants  dans cette classe, je me tenais sur mes gardes.

 Le cours se déroulait assez bien, grand calme dans la classe, j'étais rôdé car c'était ma troisième heure sur le même sujet : a) Répartition et importance de l'urbanisation, b) Les caractéristiques de la démographie allemande. Je parle de la faiblesse de la natalité "heureusement paliée" par le phénomène d'immigration. Je sacrifie le temps au développement de leur culture en parlant des liens importants entre Allemagne et Turquie, qui expliquent la venue de nombreux turques dans ce pays. Vient le moment de parler de la nationalité. Tout va bien et j'en profite pour détendre l'atmophère en parlant foot. Et bien oui, Trezeguet est l'exemple même de l'application du droit du sol... .Je continu jusqu'au moment ou la "pénible" en chef sort une énormité sur la composition de l'équipe de France. "Georges Frêches sort de ce corps!!!" m'entends-je prononcer intérieurement...d'autres suivent. Je leur clous le bec en recrachant l'édito de Lequipe sur le sujet (cf la représentation écrasante et honteuse de joueurs auvergnats dans la composition de l'équipe du 9 juillet 2006 : Coupet, Sagnol, Govou, salauds d'auvergnats!). Mais ce ne fût point suffisant et dès lors les inepties fusèrent : "Maiis monsieur normolement lo France c'aii que les blancs" et patati et patata[...]      

"Ah bon, et Teddy il est pas français alors?" (moi en parlant du black du collège, cf Kamini), "Euh, beh, euh, c'est pos paraille Teddy on le connaiit!". J'ai encore eu droit au couplet sur les étrangers qui viennent piquer le travail des français (chaque fois que j'entends ça j'ai une pensée émue pour les éboueurs parisiens!). J'en passe et des pas meilleures du tout.

Le pire c'est de voir dans leurs yeux qu'ils croient véritablement ces bêtises. S'il y a déjà de la haine dans leurs regards, ce qui est terrible et très inquiètant c'est que cette haine est froide, comme s'ils étaient déjà blasés. On a la sensation qu'ils savent très bien que ce qu'ils racontent est "border line", politiquement pas correcte dutout, mais cela renforce leur sentiment d'avoir raison. Que peut-on faire quand ils avouent devant leur professeur qu'il préfèrent croire leur parents (c'est bien connu dans ma région les parents d'élèves ont tous un diplôme de prof d'Histoire...) plutôt que leur prof diplômé. Moi je veux bien que des gôsses me disent qu'ils ont bien plus confiance en certaines personnes qu'en moi, mais bon, si les élèves ne croient plus les prof!!!???

Bon voilà, ça c'est fait comme on dit... .

Alors que faire, faut-il leur pardonner en espérant qu'ils usent un de ces jours de ce que leur "Popo" et leur "Monmon" leur ont donné de meilleur et de plus précieux, leur cerveau. Faut-il lever les boucliers et marcher au son du canon dès que la frontière est déflorée? Faut-il avant tout essayer de les comprendre (misère sociale et culturelle à lier avec le malaise français actuel)?

En attendant d'en savoir plus ils ont eu deux pages à copier pour insubordination durant le cours.

Voici quelques liens pas inintérêssants :

//www.eiffelnews.com/

//atheisme.free.fr/Contributions/Phobies_2.htm

//www.ac-amiens.fr/


 

 



15/01/2007
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres